Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Actualités

Billet du mardi 18 septembre

Oui! De grandes nouvelles : Aliénor est rentré à bon port, jeudi matin 6h, retrouvant sa place dans le bon port des Minimes de La Rochelle après être allé flirter à Ibiza et s’aventurer à Tanger**(sans qu’aucun de nos membres ne soit expédié en bus 1000 kms au Sud?)
Aliénor est rentrée par la mer, avec toujours de l’eau sous sa quille, sans subir l’humiliation d’un mât horizontal sur le pont, et la route de Narbonne longeant un canal du midi moqueur.
Non! L’événement majeur de ce mardi, c’est la 1 ère visite d’Alice...avec sa maman et son papa. Je pense que vous allez la revoir bientôt...
Président Pascal prend la parole, en s’excusant pour ses 3 semaines d’absence, il a un mot d’excuse, il était à bord d’Aliénor, Jo également. Dès que JM et Serge montent à bord, départ sous voile...jusqu’au bout du Tage. Déjà le vent faiblit...aide du moteur pour rejoindre la 1 ère étape : Baiona, port très fréquentable à l’entrée de la ría de Vigo.
La joie d’y trouver un restaurant ***, un vin « château Nora »d’où la nécessité d’y passer la nuit (la 1ère nuit fut en mer)..délicatesse, magnifique Galice.
Puis route sur Cap Finistere, une nouvelle escale à la Corogne, port situé à l’entrée du ría.
Le lendemain matin, traversée en direct, en 2 jours et 3 nuits...du moteur, du moteur, 
On retrouvera du vent dans les 20 dernières heures, jusqu’à Chassiron où moteur finira le job.
Le bilan humain, en taux de satisfaction semble d’un niveau « élection africaine »,
On peut regretter la nécessité d’user à un pourcentage presque aussi élevé du vent moteur apparent.
Jo a philosophé sur les courgettes...les éléphants...il vous re expliquera samedi?

2 ème  intervenant: Christophe nous résume son 1 er week-end sur An Eskemm, et il est enchanté et enthousiaste après 2 jours à bord, en compagnie de 2 sages femmes ( y a bien des mecs gynécologues obstétriciens).
Mais peu de vent, 10 N de NE samedi. Assez pour gagner la conche des baleines, près du phare des Baleines ? , à 4-5 N au speedo.
On a tout de même trouvé un défaut à ce bateau : une ancre difficile à ranger et déranger, du à l’absence de guindeau ...et le risque de laisser partir à l’eau(tableau AR ouvert et un charriot très  reculé)la longue écoute de grand voile.
Mais Christophe avait envie de plonger dans une eau à 16°.
Soirée dans le port de Saint Martin, beaucoup de monde, en repartent dimanche matin, petit vent de 5 à 6 noeuds...cool, on avance à 2 noeuds.

3 ème intervenant : Didier, pour nous compter un autre événement exceptionnel : T’Bac ayant pris un très bon départ lors de sa dernière régate a été en tête le 1er tiers de la régate, ce qui pour l’équipage fut très angoissant...car il faut connaitre le parcours...rien de pire qu’une erreur de parcours !
Au finish, 5 ème sur la ligne d’arrivée.
Dernière régate samedi prochain, raison pour laquelle « je serai absent (moi D) de la fête du club ».

Place aux membres de la « commission communication », Didier nous y présente notre politique future, notre modernisation, 
« à vos tablettes pour vous inscrire sur les bords ». Virtual regatta.
Brigitte prend des notes,

Avant cela, JL a présenté l’AM de samedi prochain, et le paddle sur le lac.
Rdv à 14h, garez vous sur le parking, prenez des vieux baskets ou mieux des chaussures à semelle souple, un short de surf...
Pour le samedi suivant, on recrute encore des volontaires pour la fête des Bassins à Flots.

**ps: info sur Tanger, Journal de 20 h sur France 2, ce soir mercredi 19 septembre.
L’Union européenne a fait un chèque de 200 millions d’euros au roi du Maroc pour que celui-ci fasse évacuer les migrants scotchés dans les villes bordant la Méditerranée...et les évacuer, 1000 kms au sud du pays, aux portes du désert .
Hier à Tanger, 200hommes et femmes, noirs la plupart, du Mali ou du Cameroun, ont été enlevés et jetés dans des bus. On en est à plusieurs milliers...
Et vous m’avez dit qu’il y avait plein de places libres dans la marina royale?
AB

Billet du mardi 11 septembre

Bonjour !

      "IL"  n'est toujours pas rentré !! (sans doute jeudi)

      Alors je continue ma mission d'information pour cette TRES chaude soirée du mardi :

Effectivement le thermomètre était encore à 30 ° à 18H au local des Croiseurs, mais Claude et Bernadette (assistés de Marie Pierre) étaient déjà en plein rush (et sur un seul feu) ; le bouillon / la cuisson du poulet, des encornets, du riz / les poivrons / mais aussi la sangria / mais aussi les tapas / mais aussi .....etc etc !! grand merci à eux, la paella était ROYALE !!!

 

   La réunion a démarré par un mail sybilin mais lyrique de notre Président Pascal S :

"Dernier contact. Aliénor A6 à la voile. Face au Cap Ortegal, quitte les côtes Ibériques, dans des rêves chimériques."

Bon ! On comprend ! tous ces jours en mer ça vous remue un peu !! Mais espérons qu'ils ne feront pas comme MOITESSIER, et s'arrêteront bien à LA ROCHELLE !!!!

D'autant que NORA était encore hier soir parmi nous et encore en attente des nouvelles je JO ........

    Une partie de l'équipage (7) du convoyage précédent, sous la houlette de Catherine, était là pour la rassurer. Leur périple de Carthagène à Lisbonne sur 1 semaine s'est très bien passé. Malheureusement peu de vent et  75% de moteur. Un arrêt à CADIX, et une échappée à Séville. Un problème de batterie.

Pour le dernier convoyage A6, les 5 croiseurs qui ont fait escale à BAIONA, remontent avec peu de vent et beaucoup de moteur /  A SUIVRE ..........

 

AN ESKEMM  a navigué avec JLH, Denis, et " W E découverte" Alain et son épouse.

La découverte a été très rapide puisque Alain a validé son inscription, chéquier à la main hier soir. Jean Luc très satisfait de sa recrue.

Malheureusement ils ont eu  entre F 0 et 2 de vent, ce qui a fait avorter la destination St DENIS d'OLERON, mais n'a pas empêcher de naviguer.

AB

Billet du mardi 4 sepembre 2018

Comme vous pouvez le constater  IL   n'est pas sur Bordeaux, mais pour autant vous serez quand même informés des nouvelles "voileuses" de ce mardi 4 septembre :

Les croiseurs étant arrivés très échelonnés, en définitive la fréquentation ce mardi au local,  était honorable ; Chantal ne s'est pas ennuyée derrière le bar et avec Bernadette elles ont pu informer sur notre club, 2 "curieux" de passage intéressés, qui pourraient revenir ......??           A remarquer,

   Christophe  en préparation de sa navigation du W E sur AN ESKEMM et NORA sans nouvelle (encore !) de JO, en attente du compte rendu hebdomadaire, et justement à 20H c'est Bernadette "qui s'y colle" :

   - un Mail reçu de notre Président Pascal :            Aliénor et son équipage sont arrivés à Lisbonne ce lundi à 14h. 1/4 voile, 3/4 moteur. Après avoir présenté le pavillon du club à la ville devant la place du Commerce, Aliénor a rejoint le bassin d'Alcantara. Demain journée détente puis mercredi  rangement et nettoyage du bateau et changement. Départ le soir même avec  Georges, Pascal, Jean-Michel et Serge. Très bon convoyage au dire de tous;

Info supplémentaire : ils ont passé 1 nuit à CADIX / panne électrique résolue /pause prévue à LA COROGNE

  - AN ESKEMM n'a pas navigué ce dernier W E

  - Rappel : REPAS au club    mardi 11/09  prochain  ........."la PAELLA " de Claude G. !!!

Possibilité d'inscription jusqu'à Samedi en téléphonant au Chef     0X XX XX XX XX

  - Rappel : REUNION de la COMMISSION de COMMUNICATION le  mardi18/09/     sous la houlette de Brigitte R., pour tous ceux qui veulent s'investir dans la promotion du club des Croiseurs

  - Rappel: : FETE du CLUB  samedi  22/09 /  Paddle l'après midi sous la bienveillante vigilance de notre spécialiste JLH /   Repas au local le soir ........... INSCRIVEZ VOUS !

 

  - Rappel : FETE des BASSINS  samedi 29/09/  besoin de volontaires pour l'animation  du stand CROISEURS. Se rapprocher de JLH  tel  0607951342  pour "puces de mer" et Denis N  0X XX XX XX XX   
pour tenue du stand en intermittence de 9H à 17H

Quoi d'autre ....?????   MICKMOON a terminé sa croisière d'été et se fait refaire une belle peinture à Port LEUCATE. Claudine et Francis devraient retrouver la GIRONDE prochainement, quant à Ti BAC il piaffe d'impatience de régater; voir dernier mail de Didier.

FIN de mission !!! Bon vent !  Odette

Billet du mardi 28 août

Bonsoir,
On reconnaît les derniers « eivissencs Croiseurs » à leur bronzage plus prononcé...oui ils rentrent d’Eivissa, 2 ème fois qu’Aliénor y promène sa quille en ce mois d’août.
Donc un de ces Ibicencos, leur chef...de bord Claude G va nous conter cette dernière croisière... du 11 au 24 août, avant la phase « convoyage »entamée samedi.
5 à bord, c’est parfait sur ce grand voilier : (JL+A)+MP+(B+C)
Prise du bateau à Palma, avec le but d’amener Aliénor à Cartagène, en passant par Ibiza. Claude se dit déçu par la qualité des mouillages au nord de Palma.
Un saut sur l’île Sa Dragonera, en face de Sant Elm, côte Ouest de Majorque. Puis cap sur Ibiza, 10 h de route, mais temps orageux, des éclairs, on y va ...au moteur.
Ibiza est là, un régal, même si trop peu de vent...

Un jour (Claude a oublié les dates) il faut quitter Ibiza, traverser vers le continent ibérique...ça se fait de nuit ? sous constellation d’étoiles au moteur.
Une journée et un mouillage dans Mare Minor, cette mer intérieure déjà fréquentée par Christophe et son équipage, et toujours pleine de méduses, mais voile nous avons pratiqué.
En sortir au matin, profitons du vent pour tirer des bord, vent Sud Sud Ouest, croisons Carthagène.
Superbe mouillage dans la baie de Cartagène, vers 15h, vendredi dernier, rentrons dans Carthagène, plein de gas oil, livraison du bateau à l’équipage suivant.
Conclusion : ambiance super ...juste un manque de vent à déplorer ? »

Bernadette nous précise qu'un repas sera organisé le 11 septembre, ça nous fait 2 repas en septembre...avec celui du 22 pour la fête du Club!
On peut s’inscrire sur le site.
Régate de Paddle confirmée pour le ?♀️ ?♂️ 22, JL à la pagaie.
Le 29 septembre, fête des Bassins à Flots, on recrute des volontaires : il faut se montrer et être visible !

Des nouvelles d’Aliénor: lundi matin ils arrivaient près d’Almerimar, ce mardi soir ils doivent avoir passé Gibraltar...
Bonne soirée,
AB

Billet du mardi 21 août

Bonjour,

Mardi soir, bar actif, se désaltérer, le président Pascal nous fait commenter la nouvelle affiche qu’il a « confectionné » , « les Croiseurs d’Aquitaine » avec la photo des 2 bateaux : An Eskemm rentre en scène. Les avis sont favorables !
An Eskemm avait navigué le week-end avant le 15 août avec Brigitte et Dominique...très satisfaites. Le week-end dernier avec Didier, Brigitte et Philippe.
Philippe est descendu dimanche soir, remplacé par Pascal lll, car la croisière se prolonge jusqu’à ce soir, mercredi.C’est Philippe ,présent, qui nous commente le week-end :
Samedi matin, route vers Ars en Ré, puis mouillage pour la nuit au Fier d’Ars. Très bien dormi, réveil 7h, départ 10h, route sur l’Aiguillon. Passage par l’entrée nord. Le soir, retour aux Minimes à 19h.
Ce RM décolle dès 10-12 noeuds de vent, il est petit de l’extérieur mais grand et lumineux à l’intérieur, il gite peu. Philippe en dresse un avis très positif...malgré l’absence de guindeau...le bateau est très bien équipé.
Pascal informe...que vous pouvez vous inscrire sur les bords, venez essayer An Eskemm!
On répète la date de la fête du club: le 22 septembre. Pour ne pas se superposer à la fête des Bassins à Flots qui a lieu le samedi suivant 29 septembre. Pour cette date, on cherche des volontaires pour tenir le stand des Croiseurs et des puces de mer?
Pour le 22, régate de paddles organisée par Jean Luc.
Des nouvelles d’Aliénor et de Claude G : tout va bien, ils rejoignent les cotes espagnoles pour être vendredi soir à Cartagena où Pascal et ses 6 équipiers le rejoindront samedi matin après avoir roulé toute la nuit.
Pour clôturer notre soirée, c’est Christophe qui nous fait le récit de sa croisière sur Aliénor : «  l’équipage (8 personnes : famille Cha. -1 +3(Christine Frédo Noëllie)) a pris l’avion jusqu’à Malaga.
Là l’équipage précédent leur a fourni une camionnette pour rejoindre Almérimar, distant de 200 kms, où les attendait Aliénor. Avitaillement à Almerimar et baignade à la grande plage. Nuit au son de la boite de nuit (plantée sur le port) jusqu’à 7h du matin...heure de se lever. Quitter ce lieu, route vers Punta de gata, réserve marine assez jolie. Mouillage derrière ce cap. Vent défavorable pour faire route sur Cartagène ...mouillage à Carbonera, gros port industriel mais l’attrait d’une plage agréable .
Cartagène le lendemain. Sa marina le surlendemain : superbe paella après la visite du musée.
Puis, plus au nord, la mare Minor: petite mer intérieure...pleine de méduses : toutes les 2h le pont bascule pour permettre l’entrée.
Le lendemain, traversée sur Formentera en plus de 20h de nav dont 10h de spi.
Atterrissage sur la superbe plage, platja de Migjom, concert de folk à vous rendre hippie: ils leur tarde d’arriver à Ibiza !
Autre mouillage plus au nord, puis cap sur Ibiza...là un sms de Denis, chef de l’entretien sur Mickmoon, les 2 bateaux se donnent rdv au même mouillage. Mickmoon (qui a quitté Barcelone) y arrive vers 17h. Apéro commun sur Raby’s boat...à 12 cockpit un peu étroit ?
Les 12 débarquent sur l’ile, Christophe confesse que c’est la 1 ère fois...ce mardi soir 22 août il avoue sa déception...déçu par l’ambiance molle...no sex hot...ben oui, c’était un lundi!
Les drag queen se reposent?
Le lendemain, route NE, 2 ème mouillage avec Raby’s sailing boat Amel. Puis 10h de nav vers Palma avec mer forte et rafales à 30 noeuds.
Mouillage agité...et encombré, on change pour Santa Ponza, pas bon non plus, temps orageux, je n’ai pas dormi, on dérape, nouveau mouillage à l’entrée de la baie.
«  Nuit blanche dans nuit noire ».
Le lendemain, marina de Palma où on devait remettre Aliénor à l’équipage suivant que l’on croise à l’aéroport de Palma..on prend le même avion! »
(Les Croiseurs ont bien fait d’investir dans cet avion, il est grand lui...)

AB

Billet du mardi 14 août 2018

Régime vacances aux Croiseurs en cette veille de 15 août.
Assis autour du bar tous les tabourets étaient quand même occupés et la bière était bien fraîche, servie par Catherine et Dominique.
Puis un message arrive sur le zinc. C'est Christophe : "Bonjour les croiseurs je ne peux pas passer au club ce soir ferai crd croisière la semaine prochaine bye". On sera attendre une semaine, la mer nous a appris la patience.
Une petite gorgée avec de la mousse, puis un nouveau message tombe encore sur le zinc (qui est en bois.NDLR). C'est Claude :  A6 a quitté son port de départ Après avitaillement hier à 12h pour mouiller devant une petite plage à 10 minutes de route puis traversée de la baie de palma vers l'ouest pour passer la nuit à Cala portals. Nuit très houleuse et orageuse sans trop de pluie. Ce matin départ à 10h ( mode vacances !) toujours vers l Ouest jusqu'à cala ponsa. Très urbanisé mais on y espère plus de confort moins de houle pour récupérer car temps toujours lourd et un peu orageux. Tout ça sous voile depuis le départ !! Sur le plan technique avons réparé feu de mouillage , l antenne VHF qui menaçait de choir ainsi que l oreillette de fixation du moteur hb dont l axe était cassé . Au moment présent nous trinquons à la santé du club avec una cania bien fraîche. Bizz

A peine le temps de commenter ce message qu'un troisième tombe, toujours sur zinc qui commence à s’abîmer : Alain part en déplacement professionnel dans une sous préfecture du département et ne pourra pas passer au club.

Et déjà 20h00. La cloche sonne. Brigitte, Dominique et Pascal ont navigué ce weekend sur An Eskemm depuis son nouveau port d'attache. C'est Dominique qui raconte. Baignade, Aix, plaisir à la barre, 11 nœuds de vent, speedo 6 nœuds, remontée au près et soirée au port du Douet où l'accueil est parfait avec place en marche arrière sur catway. Dimanche spi, baignade, Rivedoux. Super sortie. On reviendra.

Puis le président Pascal prend la parole et demande à tous de sortir les agendas. Après flottements et réflexions la fête du club aura lieu le samedi 22 septembre. Jean-luc nous propose une après-midi paddle au Lac et grillade le soir au local. Qu'on se le dise.

Pour les convoyages retour, les derniers paiements devront être faits mardi prochain. A mardi.

Pascal

Billet du mardi 7 août 2018

Ce soir une table est dressée avec une nappe blanche, dessus sont disposés des assiettes de « tapas » ou « amuses gueules »....mais quel événement nous vaut cette petite restauration ?
Sponsorisé par un labo ?
Non, parce que nos verres ne seront pas remplis de champagne (on n’avait pas imprimé le bon? Merci Geneviève pour celui de la Peniche !) mais de bière à 50 centimes d’euro la canette.

Président Pascal nous expose les faits et raisons de ces festivités : « ils (hélas le masculin l’emporte) sont au nombre de 3.
En 1er: on fête la naissance d’Alice! On trinque à son épanouissement plein de santé et d’énergie.
Sa maman s’appelle Camille 
Son papa s’appelle Thomas, donc rapidement notre nouveau RM 880 va s’avérer trop petit ?
En 2: on fête l’arrivée du RM au nom breton imprononçable, mais sachez que traduit du breton au français, cela veut dire : «  le partage »....on a acheté ce bateau à une association (bretonne)! Ça c'est de la solidarité !
En 3: c'est ce mardi, l’anniversaire  du président Pascal...une plante en pot lui est offerte par Genevieve, Martine nous a confectionné les tapas et arrosera les plantes quand mari naviguera...corne de brume résonne...soirée festive je vous ai dit ?

« Redevenons sérieux, à 19h précise, Christophe C a téléphoné pour nous donner des nouvelles d’Aliénor: bonne ambiance à bord, tout va très bien, ils sont ce soir à Ibiza où ils retrouvent Francis, Claude, Denis et Odette sur Mickmoon. Ils vont passer 2 nuits bord à bord »...ah les nuits d’Ibiza?!
Notre chef technique Denis devra régler le problème du culot du feu de mouillage. Ça s’appelle de l’assistance technique.

Autre info..loin d’Ibiza, T’Bac a fait une régate samedi, vent 13-16 N, petit foc et un ris.
Malgré un brillant équipage (expérimenté JPH, Adrien. ..)T’Bac a été battu par les mêmes bateaux, soit 6 ème sur 10.
Belle régate de 15 pinassotes en même lieu et temps, qui elles partent vent arrière : 
Jolie spectacle.
Le programme de T’Bac est sur le nouveau site assoconnect des Croiseurs d’Aquitaine: il faut le consulter. Il faut s’entraîner à être des nomades et à communiquer par ce site, dixit Didier.
 On peut tout y faire: s’inscrire aux week-end, au repas du 11 septembre, au repas de la fête du club le 29 septembre », tout y faire sauf la bise précise Jo.
Pascal reprend la parole pour nous conter le voyage de « le partage » de Vannes à La Rochelle, via l’île de Houat, l’île d’yeu, les Sables, Jard sur mer.
RM blanc attendait dans le port de Vannes (ville portuaire qui vaut le détour...très agréable....déjà l’idée d’y revenir ?)
Après remise du chèque final d’acquisition , l’avitaillement fait le soir au petit supermarché, l’équipage réuni: Catherine, Chantal, Pascal ll et notre président...qui nous avoue avec humilité : «  je n’avais jamais été chef de bord..’sans le contrôle d’un autre vieux chef, j’allais chercher un bateau que je ne connaissais pas, dans un environnement inconnu, avec un équipage incapable de gérer seul ce bateaux (à savoir ?) »
Oui, aux Croiseurs on évolue vers la modernité ou  ?
Tout ça pour dire que la mission a été parfaitement accomplie...chef nous donne des détails :
Départ vers 11 h de Vannes, 2 h de moteur et c'est la sortie du golfe, très simplement, 
« être à la bonne heure et au bon moment »!
La contrainte est de vouloir faire ce périple en 4 jours, peu de vent, direction île de Houat, sous voile,  une crique au SE, 50 bateaux présents, eau froide.
1ères impression: tout est simple et facile sur ce bateau 
♀️♂️ !
Le lendemain, de Houat, direction l’île d’Yeu. Gonflés, on envoie même le spi, par chance il y a un tangon à bord, utile. Le spi s’est gonflé après observation positive.
Arrivée à Yeu après 18h ce samedi soir, assez tôt pour ne pas rater le concert à l’Escadrille! 
Amarré 7eme à couple au ponton d’accueil.
Oui, concert pro avec le guitariste des Rita Mitsouko!  Chef s’est éclaté...les autres lessivés?
Quittons l’île que le lendemain à 11h, déjeuner baignade : mouillage plage des Vieilles.
(NB : il n'y a pas de guindeau sur un RM 880)
Puis cap sur les Sables, envoie du spi renouvelé , 6h plus tard, arrivée aux Sables , vent au 150, 10 N de vent, 4.5 à 5 N vitesse bateau .
A 20h, mouillage devant la plage des Sables, il faisait très chaud.
Pascal ll cuisine les moules achetées à Yeu,
puis on relève l’ancre pour une nav de nuit (une première  pour certains)...jusqu’à Jard sur mer atteint au bout de 2-3 h de nav. : mouillage devant La Jard sur mer.
Le lendemain, on peut enfin tester ce bateau au près jusqu’à la Flotte pour déjeuner et arrivée à La Rochelle (où il faisait aussi très chaud)à 17h! 
Voilà, tout ses très bien passé, sur 35h de navigation, on n’a fait que 15 h de moteur.
(le RM a toujours ses 2 quilles sous l’eau...C regrette juste de ne pas l’avoir posé sur celles-ci...pour plus tard en croisière)

Et tester RM avec plus de 15 N de vent...

C'est tout. »

AB 

Billet du mardi 31 juillet

Bon, ceci est vraiment arrivé, quand un douanier marocain te demande 
« ton âge »après t’avoir demandé « combien vous êtes à bord? »
Que tu réponds 63 et 5...le douanier te repose la question:
Aliénor 6...donc 6 personnes à bord?
Et ça dure 2 heures, parce que « tonnage » n’est sûrement pas 63?
Ok, ça c'est à la fin du récit de la croisière Lisbonne -Almérimar via Tanger et c’est Albert qui nous rejoue le sketch...il le rejouera...pour la fête  du club:
« Le sketch du douanier ».
Revenons au début : Didier nous détaille cette 1 ère croisière le long des côtes ibériques, tous son équipage est présent...on attends juste Marianne qui doit arriver avec les photos.
On avait laissé nos personnages lors d’une soirée festive à Lisbonne...
Place au récit: « nous avons fait une grande croisière avec un petit équipage » ...cad «pas mal de milles à couvrir et aucun cap Hornier ou Gabart à bord »?
Didier précise qu’en janvier la croisière « grand tour d’Espagne »a été votée par le CA, que lui avait voté pour « les Acores », mais il s’est plié au suffrage, a fait une grosse promotion sur ce parcours pour en montrer tous les attraits : Séville, Cadix,Tanger .
Il a été le « serviteur » de cette croisière 
 qui n’attirait pas foule au départ ...
Récit : samedi, on s’installe à bord d’Alienor à Lisbonne , visite de la ville samedi et dimanche.
Dimanche, rdv sur l’esplanade de la place du commerce pour le match France ?? ?? Croatie avec 5000 autres français (c’est si loin déjà)...
Ensuite: 450 miles en ligne droite en 14 jours, 12 jours plus mathématiquement si on prévoit 2 jours d’arrêt à Séville et Cadix, ça fait 40 miles par jour, donc peu de temps pour faire des visites le soir?
Bienfait de la brise marine, temps magnifique , température supportable, même à Séville avec 34° seulement .
Le vent: comme pendant le convoyage, vent arrière, voiles en ciseaux, génois tangonné 10 jours sur 12!
Aliénor est très confortable à cette allure et marche très bien , « comme un oiseau qui vole sur la mer ».
60 miles après Lisbonne quitté le lundi, c’est Sines , où pied à terre n'est pas posé, et déjà c'est le cap Saint Vincent, 60  miles de plus au compteur  et le vent qui forcît juste après le cap: un 1 er mouillage par 30-35 noeuds de vent à Baleeira (petit port de pêche)toujours sans poser pied à terre.
Repartis le lendemain pour Portimao: pieds dans l’eau, pieds à terre, restaurant de poissons recommandable .
Le lendemain, repartis pour Tavira, avec la possibilité de multiples mouillages dans les rivières (fleuves?)
Puis gagner l’embouchure du Guadalquivir : arrêt à Chipiona, petit port sympa, où notre équipage séjourne 2 jours (samedi et dimanche) et y prendra le 
 (d’Albert) pour aller visiter Séville puis Cadix.
Lundi, départ pour Tanger, 66 miles, tout au moteur à cause du vent sud Est et poser les pieds en Afrique (lecteurs, vous en êtes informés depuis une semaine).
Hélas cette belle marina de bientôt 1500 places (20 bateaux 
 ce jour) et l’attrait de démarches administratives sans fin...demander à Albert, il vous refera le show ( je n’y reviens pas)...le douanier a travaillé jusqu’à 1h du matin. 
Mercredi matin, 150 miles à couvrir jusqu’à Almerimar, dernière étape, Gibraltar laissé à bâbord, le paysage ne nous a pas emballé : que des serres en plastique sur des milliers d’hectares: fruits et légumes hors sol pour nourrir l’Europe. »

Et c'est Christophe  et sa petite famille qui prennent le relais...ils ont juste à changer l’ampoule de feu de mouillage. Hier ils étaient dans un petit mouillage près de Cartagena.
Pascal nous précise que dès demain (mercredi 1er août) il monte à La Rochelle pour informer le port de l’arrivée de notre RM.
Vendredi matin vers 10h, départ de Vannes , avec une équipière de plus: Chantal.
Dès lundi, le RM « En Esquemn » sera visible aux Minimes.

AB

Billet du mardi 24 juillet

Hier, impossible d’envoyer ce billet...mon iPad me demandait le code SPUK...après  2 ou 3 codes erronés tapés ?! Galère 
Retour en zone wifi...
Pascal, président, prend la parole: (avant , au bar, on avait eu cette information : il n’y a plus de bières fraîches ! Trop chaud? Trop de monde? )
« En 1er, il remercie la famille C. sur la préparation de la pharmacie du bord, plus une trousse de 1 er secours, pour 10€: on n’a jamais fait mieux!
(Après, chaque chef de bord est libre d’ajouter ce qu’il veut à ce trousseau).
Coup de fil hier (lundi) de Didier à bord d’Alienor : Aliénor est en Afrique...à Tanger, dans une nouvelle marina (inaugurée par le roi il y a 3 semaines) de 1500 places.
Ils étaient 20 bateaux ?♀️?♂️
Tout marche très bien à bord...il manquait que le mode d’emploi pour utiliser les fichiers GRIP sur la nouvelle tablette du bord...
En 2: le RM..au nom breton imprononçable, mais faut il en changer le nom?
Jo propose « Corsaire »..contreplaqué oblige? Ou taille des couchettes?
Il arrive ! Départ prévu vendredi  3 août avec 2 pascal et une Catherine..
Pascal Président, monte à Vannes la veille pour donner le gros chèque et se faire expliquer le carnet d’entretien. Il compte gagner La Rochelle en 4 jours, soit une arrivée lundi 6 août.
Le bateau est livré prêt à naviguer...même la vaisselle (en contreplaqué ?)...
Ensuite, il y a déjà des propositions de navigation : déjà mardi et mercredi 7 et 8?
Puis week-end du 11 et 12 avec possibilité de pousser jusqu’au 15! Soit 5 jours.
Le 16, c’est Didier qui en prend la barre: du 15 au 19.
Téléphoner vite...pour vous inscrire.

Point 3: prochain local...Pascal ll a amené un de ses amis, spécialiste de la résistance des matériaux, Philippe, ancien patron d’un bureau d’études bois..il va calculer les sections du plancher mezzanine. 
Qui part samedi ? Noëlli, Christine et Frédo et toute la famille  C. sauf un ...qui est en Afrique ...dans la vraie Afrique, pas à Tanger, ville de perdition ? 8 à bord.
À bientôt,
AB

 

Billet du mardi 17 juillet

Qui s’inquiète du manque de chefs de bord au Club?
De là à faire des entrejambes pour savoir lequel va nous faire le compte rendu de cette première semaine de convoyage d’Aliénor jusqu’à Lisbonne il n’y a qu’un  pied...hier soir ils n’étaient que 2 (sur 4), Pascal et Jean Luc et pas de « pouvoirs » reçus de Didier (excusé, étant chef de bord encore cette 2eme semaine) ni de Christophe (qui est le spécialiste de Lisbonne...un mardi d’hiver il nous fera un topo spécial ?)
Donc nos 2 chefs ...
Pascal: « jean Luc va nous raconter »... « je fais juste le début :
Partis à 3 ( Denis, JL et moi Pascal) dès le jeudi, 48h à l’avance pour préparer le bateau à La Rochelle, c’est une très bonne formule (propos confirmé par quelques coureurs au large).
Les 4 autres sont arrivés le vendredi soir. Approvisionnement samedi matin. 
Départ des Minimes à 15h...5 jours plus tard exactement, Aliénor (et ses 7 marins)était amarrée à Lisbonne.
Le chef de bord Didier, 5 vieux et la jeune Sarah qui a réussi à s’adapter ».
La suite c'est JL qui la raconte :
On reprend: partis à 15h, les 12 premières heures, un vent du Nord les pousse à 7 N de moyenne...hélas ce vent tourne E NE en faiblissant, on se retrouve « Voiles en ciseaux »
qu’on a gardé jusqu’à Lisbonne !! Soit 4 jours 1/2!
Ce fameux tangon rangé habituellement au garde à vous devant le mat....il a servi et il est utile!(Pascal)
Plein vent arrière...et une courte expérience d’envoi du spi a prouvé qu'un spi asymétrique  n'est pas une voile de vent arrière ?!
Le 2 eme jour, la fabuleuse rencontre avec un cétacé mesurant 20 m de long, plongeant sous le bateau.
La pêche d’une bonite de 3 kg, dégustée une heure plus tard, après que Sarah l’ait vidée et coupé la tête .
Lundi soir , cap Ortega de nuit, la Corogne au levé du jour.
Mardi AM le vent s’est levé à l’approche de Cap Finistere, 4,5,6, 20 N établis, rafales à 30N. Une dépression arrivait derrière nous. Dans la nuit prise d’un, puis 2 puis 3 ris...et ce n'est pas simple au vent arrière et tangonné.
Après  Peniche, les 3 ris seront renvoyés...
Sur 7, un était « hors quart » et s’occupait  des repas et de la vaisselle...d’où de vrais repas midi et soir et jamais de nouilles.
La nuit des quarts de 1h30 à 2 équipiers...ça passe très vite, mais 3h après on revient sur le pont.
Mouillage à Cascais, baignade, 17°...
Puis 2 soirées à Lisbonne..qu'on préfère  ne pas raconter »...
Ok je vous lâche une info, le restaurant  du 1er soir, 
c’est le Bacalhau rua de S Paulo...mais n’en parlez pas trop.
Le fado, c’était le 2 eme soir...cétacées ?

Équipage heureux.


Le rapport d’expertise du RM est fait, on devait le recevoir aujourd’hui...comme dit un vieux loup de mer, « je n’ai jamais vu une expertise défavorable »?
Nous avons eu droit à une visite guidée par Pascal du nouveau futur local :
12x9x7,5(hauteur) il suffit de mettre 3 étages et quelques cloisons .

Dans le même temps Didier m’envoyait un MMS: son équipage croisant le cap Saint Vincent...sous le soleil.

AB

Billet du mardi 10 juillet

Peu de bouchons pour arriver au Bassins à Flots, peu de monde au local, très peu de monde....ah le foot!
J’avais prévu un direct avec Aliénor à 19h45, pas assez de public.
Mais ce matin 8h15 de bonnes nouvelles d’Aliénor tombaient sur mon téléphone, à nouveau l’équipage captait les réseaux GSM, ils avaient la Corogne par le travers.
« Tout va très bien et l’équipage se porte à merveille. Depuis le départ, nous avons beaucoup navigué à la voile...et au vent arrière.
Beaucoup de joie et de grandes émotions avec une baleine de plus de 12 mètres vue à 4 reprises, à seulement 15 mètres d’Aliénor! Exceptionnel !
Les dauphins dès le petit matin.
JLH a péché hier une bonite de 4 kg...dégusté lors du dîner... » exceptionnel ça aussi...
A 20 h ce soir Cap Finistère était  passé et ils essayaient de capter la ? radio...ah le foot. La France est en finale. Il y a foule sur les Champs Elysées.

cleardot.gifAB

Billet du mardi 3 juillet

Oui, ce billet est bien tardif...veuillez m’en excuser.
Mais ces violents orages avaient transformé mes notes en confettis détrempés.
De plus, ce jour à 13h30 deux chefs de bord et le responsable technique montaient à la Rochelle peaufiner les derniers réglages sur Aliénor avant le départ (convoyage  1) prévu samedi matin. 
Imaginer que 3 de nos amis, sont suffisamment dévoués pour être à bord plus de 40h avant le départ: disons leur « merci et bravo »!
Vendredi soir 4 autres équipiers les rejoignent (4+3=7) ...cap sur Lisbonne.

Revenons à notre réunion de mardi.
Le président prend la parole et évoque le premier sujet, qualifié de « très important »: on cherche un nouveau nom pour le nouveau bateau...vous êtes au courant ? Le RM 880...qui a actuellement un nom breton en 2 mots trop compliqué.
« Qui est pour changer(de nom)? « OUI » à 90%
Donc on vous adressera un petit message.
                                   Deuxième sujet: comme c’est la tradition aux Croiseurs : l’idée d’un « prêt interne » : une souscription, remboursée à l’adhérent sur 5 ans à taux zéro :
(Ex: je prête 500€, 100€ seront remboursés à date anniversaire pendant 5 ans)
Le bateau a été expertisé le 27/06, on espère recevoir le rapport en fin de semaine, et être prêt à naviguer  au départ de Vannes à partir du 14 juillet ?

Christophe C. nous fait le récit du dernier  week-end d’Aliénor dans les Pertuis , bateau complet, 8 à bord.
Récit très concis : « week-end baignade et farniente »!
Mouillage à l’île d’Aix et promenade à pieds.
Un feu d’artifice (tiré de Chatelaillon plage) avant l’orage.
Le dimanche, un peu de voile pour rentrer à la Rochelle après un déjeuner aux Sablanceaux .

Pour finir, Didier nous expose la régate de T’Bac dimanche, avec un départ reporté de midi à 14h15 par faute de vent. Les 5 du bord y ont pris  du plaisir la brise venant.

Didier enchaine sur la préparation des 10 kg de moules qu’il offre généreusement aux derniers présents (encore nombreux)
table est dressée dehors...vin blanc bio et cerises ? en dessert.
Initiative épatante,
Et les draps housse ont été lavé...merci Céline , 

Souhaitons un bon convoyage à nos amis,

AB

Billet du 3 juillet

Billet du 10 juillet

Billet du 19 juin

Billet du 26 juin

Billet du 29 mai

Billet du 12 juin

Billet du 15 mai

Billet du 22 mai

Billet du 1 mai

Billet du 8 mai

Billet du 17 avril

Billet du 24 avril

Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus